Numéro 39 - 8 décembre 2011 - Spécial Vic Chesnutt

Mes pairs, ces héros

.RR
.(décembre 2011)
.abonnés

L'un des desseins de la musique – et de sa critique – est aussi de saluer les fantômes, de parler aux absents et d'adoucir toutes les morts qui amputent les vivants d'une part d'eux-mêmes. C'est pourquoi L'Oreille Absolue a décidé d'adresser la révérence qu'il mérite au songwriter américain VIC CHESNUTT (1964-2009), qui décidait de quitter ce monde il y a deux ans, le jour de Noël. Hommage sans pompe ni lourdeur, rendu à travers trois entretiens qui furent d'authentiques rencontres. Hommage aussi avec cette conversation avec KURT WAGNER, leader du groupe LAMBCHOP : l'ami cher, l'ami de presque toujours de Vic Chesnutt, a décidé de lui dédier Mr M., le prochain album de son groupe (sortie en février 2012). Une occasion supplémentaire de saluer la mémoire et l'ombre d'un homme qui, avec toute l'humilité et la vulnérabilité du monde, aura marqué de son empreinte l'histoire de la musique populaire américaine.

→ Cet article sera mis en ligne prochainement

Grand Entretien

.RR
.(novembre 1996)
.abonnés

"Mes chansons sont des comédies noires"

 

Révélé un an plus tôt en Europe par l'album Is the Actor Happy ?, VIC CHESNUTT, en 1996, sort son cinquième disque, About to Choke. L'occasion d'une première rencontre avec l'Américain qui, à l'opposé des clichés et des rumeurs qui l'entourent alors (atrabilaire, ingérable, toujours cuit), révèle sa nature profonde : celle d'un songwriter qui, dans son art comme dans ses propos, exprime la grandeur d'âme des hommes sans armure, la splendeur des vies non maquillées, et les précaires mais flamboyants bonheurs des tristes.

Grand Entretien

.RR
.(septembre 1998)
.abonnés

"Toujours entre guerres et réconciliations"

 

C'est à Münich que nous croisons pour la deuxième fois VIC CHESNUTT, en 1998. Loin, très loin de Nashville, où il a enregistré un album aussi récréatif qu'inspiré avec ses amis de LAMBCHOP. Mais près, toujours aussi près de l'os et de la moelle de son écriture, travaillant autant à l'union qu'à la confrontation des forces contraires qui composent sa personnalité.

Session Absolue

#39 - Kurt Wagner (Lambchop)

Parce qu'un hommage à Vic CHESNUTT ne pouvait s'accomplir qu'avec des discours, KURT WAGNER, l'éminence grise du collectif LAMBCHOP, le prolonge avec une Session Absolue dans laquelle il interprète l'un des titres de son prochain album.

A bâtons rompus

.RR
.(août 2007)
.abonnés

"Que chaque note soit sacrée..."

Au milieu des années 2000, VIC CHESNUTT se cherche un peu, son inspiration semble s'être diluée. Jusqu'au moment où l'Américain croise les musiciens du label montréalais Constellation : de cette collaboration naîtront deux merveilles d'albums (en écoute ci-dessous), dont l’âpre beauté ranimera son lyrisme crépitant et le perchera sur des crêtes d'intensité jamais atteintes. Le chant du cygne d'un homme qui, lors de cette dernière rencontre, raconte comment il est revenu à l'essence la plus inflammable de son art.

En mémoire de Vic Chesnutt

Le réalisateur JEM COHEN fut l'un des proches de VIC CHESNUTT. En 2004, il écrivit pour son ami un très beau texte pour le livret de la réédition de l'album West of Rome. Nous le reproduisons ici comme un hommage – comme Jem Cohen lui-même le fit à la mort du chanteur.

Les Sessions du grille-pain

#08 - Guilty by Association / Perpetual Motion Machine

Tentative de critique musicale par le biais d'une reprise artisanale et saisie sur le vif. Ce mois-ci : une ballade de Vic CHESNUTT, forcément, augmentée d'une pièce dans laquelle résonne sa voix.

La chronique de Richard ROBERT

taille du texte

A+ | A | A-

N°39


Ont participé à ce numéro

Richard Robert, Jem Cohen.


Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO