Grand Entretien


"Toujours entre guerres et réconciliations"

 

C'est à Münich que nous croisons pour la deuxième fois VIC CHESNUTT, en 1998. Loin, très loin de Nashville, où il a enregistré un album aussi récréatif qu'inspiré avec ses amis de LAMBCHOP. Mais près, toujours aussi près de l'os et de la moelle de son écriture, travaillant autant à l'union qu'à la confrontation des forces contraires qui composent sa personnalité.

Pour visualiser cet article, merci de vous connecter si vous êtes abonnés...

VOUS ETES ABONNES, CONNECTEZ-VOUS



Mot de passe oublié ?

VOUS N'ETES PAS ABONNES, INSCRIVEZ-VOUS

Choisissez votre formule (à partir de 2,5 €), créez votre compte et rejoignez L'Oreille Absolue.
 


Je ne suis pas inscrit et je veux juste acheter le n°39 (2,5 €)

taille du texte

A+ | A | A-

par RR

.(septembre 1998)

Page 1 / 2


Partager
 
article publié dans le n° 39.
Voir cette édition.

Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO