Grand Entretien


"Quatre accords et un clampin qui chante" (2)

Suite de la conversation longue durée avec RICHARD HAWLEY. Où comment un homme issu de la working class de Sheffield s'est glissé dans la peau d'un singer-songwriter de grande classe, alliant la précision et l'exigence de l'artisan, la spontanéité de l'éternel amateur et la modestie de l'honnête homme.

Pour visualiser cet article, merci de vous connecter si vous êtes abonnés...

VOUS ETES ABONNES, CONNECTEZ-VOUS



Mot de passe oublié ?

VOUS N'ETES PAS ABONNES, INSCRIVEZ-VOUS

Choisissez votre formule (à partir de 2,5 €), créez votre compte et rejoignez L'Oreille Absolue.
 


Je ne suis pas inscrit et je veux juste acheter le n°45 (2,5 €)

taille du texte

A+ | A | A-

par RR

.(2005-2007)

Page 1 / 3


Partager
 
article publié dans le n° 45.
Voir cette édition.

Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO