Grand Entretien


"Quatre accords et un clampin qui chante" (1)

En 2005 et 2007, RICHARD HAWLEY enregistre Cole's Corner et Lady's Bridge : deux albums qui le hissent au premier rang d'un songwriting anglais indatable et indémodable, refusant autant d'être sans Histoire que sans lendemain. Rassemblées en un seul long entretien, les deux interviews restées inédites qu'il nous accorde alors répondent avec une humble profondeur à cette grande question : comment diable devient-on un classique ?

Pour visualiser cet article, merci de vous connecter si vous êtes abonnés...

VOUS ETES ABONNES, CONNECTEZ-VOUS



Mot de passe oublié ?

VOUS N'ETES PAS ABONNES, INSCRIVEZ-VOUS

Choisissez votre formule (à partir de 2,5 €), créez votre compte et rejoignez L'Oreille Absolue.
 


Je ne suis pas inscrit et je veux juste acheter le n°45 (2,5 €)

taille du texte

A+ | A | A-

par RR

.(2005-2007)

Page 1 / 3


Partager
 
article publié dans le n° 45.
Voir cette édition.

Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO