Dis, quand reviendras-tu ?


"L'avant-garde ne doit pas devenir une église"

Où était donc passé ARTO LINDSAY, absent de l'actualité discographique depuis 2004 ? L'Oreille a retrouvé le plus brésilien des Américains tel qu'en lui-même : toujours allergique à toutes les routines, il évoque ici sa soif de projets transversaux, son prochain virage musical, son désir d'échapper au ronron new-yorkais et son amour pour Rio.

Pour visualiser cet article, merci de vous connecter si vous êtes abonnés...

VOUS ETES ABONNES, CONNECTEZ-VOUS



Mot de passe oublié ?

VOUS N'ETES PAS ABONNES, INSCRIVEZ-VOUS

Choisissez votre formule (à partir de 2,5 €), créez votre compte et rejoignez L'Oreille Absolue.
 


Je ne suis pas inscrit et je veux juste acheter le n°1 (2,5 €)

taille du texte

A+ | A | A-

par RR

.(novembre 2010)

Page 1 / 2


Partager
 
article publié dans le n° 1.
Voir cette édition.

Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO