Grand Entretien


"Ce qui me fascine, c'est le métier, l'établi"

Musicien, dessinateur et écrivain, FABIO VISCOGLIOSI aura tôt fait d'être classé dans la catégorie des "insaisissables touche-à-tout". Image sotte et injuste, eu égard à la cohérence d'une œuvre tournée au contraire vers la volonté "de chercher les liens invisibles qui nouent les choses les unes aux autres". Expériences, apprentissages, manières de faire, affinités… Dans un entretien-fleuve, le Lyonnais analyse en détail ce qui forge la singularité de sa production : celle d'une subjectivité au travail, en éveil et en chantier permanents.

Pour visualiser cet article, merci de vous connecter si vous êtes abonnés...

VOUS ETES ABONNES, CONNECTEZ-VOUS



Mot de passe oublié ?

VOUS N'ETES PAS ABONNES, INSCRIVEZ-VOUS

Choisissez votre formule (à partir de 2,5 €), créez votre compte et rejoignez L'Oreille Absolue.
 


Je ne suis pas inscrit et je veux juste acheter le n°43 (2,5 €)

taille du texte

A+ | A | A-

par RR

.(mars 2012)

Page 1 / 4


Partager
 
article publié dans le n° 43.
Voir cette édition.

Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO