Session Absolue


#46 - Alice Guerlot-Kourouklis

Révélation de notre numéro 46, ALICE GUERLOT-KOUROUKLIS, plutôt adepte de la décantation et du travail de longue haleine, s'est pliée de bon cœur aux ludiques exigences de la Session Absolue. En quelques heures, elle a composé et enregistré Fascicles, Untitled n°18 : une envoûtante pièce qui convoque en son centre la poésie et le spectre d'Emily Dickinson, et préfigure ce qui constituera la matière de son deuxième album.

 

. "Fascicles, Untitled n°18"

 

 

Composé, enregistré et mixé le samedi 16 et dimanche 17 Novembre 2012 à la maison.

"J'ai commencé par les claviers, sorte de Rhodes trafiqués pour définir l'harmonie et la trame.
J'ai ensuite enregistré les guitares électriques (au moins 25 prises) et leur utilisation est venue changer un peu les accords de cette première trame.
N'ayant que peu de temps pour enregistrer une caisse claire et autres percussions, j'ai échantillonné des sons afin de construire ma rythmique avec un sampler virtuel que j'ai joué en temps réel.
Piano : une prise.
Basse synthétique : une prise.
Kaossilator : deuxième prise.
Enregistrement de la voix : la cinquième prise était la bonne.

Dimanche, une fois le morceau dessiné, j'ai ajouté deux guitares électriques avec une pédale d'effet, dont le réglage est un pur hasard, que je n'ai pas cherché à affiner.
Et j'ai mixé et élagué le tout sur ProTools.
Une semaine à le faire reposer, et touche finale du mix ce samedi 24 Novembre 2012.

Le texte : 
Etant plongée dans Emily Dickinson depuis quelques mois pour un projet de deuxième album, j'ai choisi ce texte, qui m'a semblé approprié à l'instant, après avoir composé la musique.
Il a été écrit entre 1858 et 1865.

Just lost, when I was saved !
Just felt the world, go by !
Just girt me for the onset with Eternity,
When breath blew back,
And on the other side
I heard recede the disappointed tide !

Therefore, as One returned, I feel,
Odd secrets of the lines to tell !
Some sailot, skirting foreign shores-
Some pale Reporter, from the awful doors
Before the Seal !

Next time, to stay !
Next time, the things to see
By ear unheard-
Unscrutinized by eye-

Next time, to tarry,
While the Ages steal-
Slow tramp the Centuries,
And the Cycle wheel !
"

 

Alice GUERLOT-KOUROUKLIS


 

 

taille du texte

A+ | A | A-

Page 1 / 1


Partager
 
article publié dans le n° 46.
Voir cette édition.

Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO