A bâtons rompus


"Je suis un bourreau de travail"

"J'ai pour principe de ne jamais parler des années 70, c'est trop ennuyeux." En 2002, à l'occasion de la sortie d'un recueil de textes et d'un double album de raretés, l'ex-forte figure du punk new-yorkais RICHARD HELL accepte tout de même de regarder (un peu) dans le rétroviseur. Et d'évoquer son engagement de tous les instants dans l'écriture. Entretien inédit.

Playlist Richard Hell [audio & vidéo]

Pour visualiser cet article, merci de vous connecter si vous êtes abonnés...

VOUS ETES ABONNES, CONNECTEZ-VOUS



Mot de passe oublié ?

VOUS N'ETES PAS ABONNES, INSCRIVEZ-VOUS

Choisissez votre formule (à partir de 2,5 €), créez votre compte et rejoignez L'Oreille Absolue.
 


Je ne suis pas inscrit et je veux juste acheter le n°37 (2,5 €)

taille du texte

A+ | A | A-

par RR

.(mars 2002)

Page 1 / 2


Partager
 
article publié dans le n° 37.
Voir cette édition.

Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO