Session Absolue


#27 : Piers Faccini présente Dom

Après l'étincelante ballade de l'Italien Claudio Domestico, alias GNUT, Piers FACCINI nous dévoile cette semaine une seconde pépite enregistrée dans le secret de son home-studio : une valse de la violoncelliste et chanteuse brésilienne Dom PINTO, alias DOM, qui a la solennité d'une invocation et la légèreté d'un voeu. Un joyau rare de plus dans le coffre des Sessions Absolues

Piers Faccini : "J'ai rencontré [Dom Pinto, alias] Dom à Paris, par l'intermédiaire d'un ami réalisateur. Quand j'ai commencé à jouer un peu avec elle, elle n'avait que 20 ans. Mais elle avait déjà ce magnifique grain de violoncelle, cette empreinte bien à elle et cette maturité assez dingue sur le plan de l'accompagnement. Comme elle est elle-même auteur et compositrice, elle sait ce qu'est une chanson, et ce qu'elle demande...
Ce que j'aime beaucoup, chez Dom, c'est qu'elle est brésilienne et connaît parfaitement la musique de son pays, mais qu'elle ne se définit pas pour autant comme une musicienne brésilienne. Elle a quitté son pays à l'âge de 8 ans, a vécu ensuite à Paris, puis à image-dom1Buenos Aires pendant cinq ans, avant de revenir à Paris... Elle parle couramment trois langues, chante parfois en espagnol, connaît assez bien la musique anglo-saxonne : comme Claudio [Domestico, alias GNUT, voir la Session Absolue #26], elle a fait son propre mélange, au fil de ses voyages et de sa vie. C'est ce qui fait d'elle cette musicienne à la fois jeune et accomplie.
Quand elle est venue enregistrer son album dans mon home studio, elle m'a vraiment accordé une place privilégiée : je l'ai aidée dans les arrangements sur certains titres. Mais comme avec Claudio, il n'y avait pas de ces morceaux sur lesquels on se gratte la tête, pas de chansons mal finies, bancales. Tout s'est fait dans la fluidité et la facilité.
Les chansons de Dom ont quelque chose de très directement tendre et émotionnel, une naïveté et une fragilité accompagnées d'une maturité étonnante. Dom est quelqu'un qui, dans la même phrase, peut à la fois dire "Je ne sais pas trop" et affirmer quelque chose avec une grande détermination. Cette alliance de doute et d'autorité fait tout son charme, et j'espère que son album bénéficiera bientôt de la distribution et de l'écoute qu'il mérite."

 

Belle écoute.

"Dessa Vez" (Dom)

Dom : voix, violoncelles, choeurs.
Piers Faccini : guitares, voix, choeurs, percussion.

Enregistré au printemps 2011 dans le home studio de Piers Faccini.

. La page MySpace de Dom.

taille du texte

A+ | A | A-

Page 1 / 1


Partager
 
article publié dans le n° 27.
Voir cette édition.

Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO