A bâtons rompus


"L'écriture réunit les gens"

Avec son frère Stéphane, le saxophoniste et flûtiste LIONEL BELMONDO incarne un jazz qui s'est revivifié aux sources de l'harmonie et de l'orchestration classiques. Pour la sortie de Clair Obscur, qui mêle les ombres et les lumières de Gabriel Fauré, John Coltrane, Louis Vierne ou Bill Evans, conversation avec un érudit instinctif et épicurien.

Pour visualiser cet article, merci de vous connecter si vous êtes abonnés...

VOUS ETES ABONNES, CONNECTEZ-VOUS



Mot de passe oublié ?

VOUS N'ETES PAS ABONNES, INSCRIVEZ-VOUS

Choisissez votre formule (à partir de 2,5 €), créez votre compte et rejoignez L'Oreille Absolue.
 


Je ne suis pas inscrit et je veux juste acheter le n°20 (2,5 €)

taille du texte

A+ | A | A-

par RR

.(mai 2011)

Page 1 / 2


Partager
 
article publié dans le n° 20.
Voir cette édition.

Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO