A bâtons rompus


"Du désespoir et de l'enchantement"

Avec ses formes mouvantes, son écriture fleuve, sa guitare en fingerpicking et ses belles mixtures acoustiques, THOMAS MÉRY est de ces singuliers qui transforment la chanson d'ici en source vive. Rencontre avec un homme qui, à travers l'onde de sa musique, transmet les reflets d'un monde scruté d'un regard aussi glacé qu'attendri.

Ecouter l'album Les Couleurs, les ombres de Thomas Méry

Pour visualiser cet article, merci de vous connecter si vous êtes abonnés...

VOUS ETES ABONNES, CONNECTEZ-VOUS



Mot de passe oublié ?

VOUS N'ETES PAS ABONNES, INSCRIVEZ-VOUS

Choisissez votre formule (à partir de 2,5 €), créez votre compte et rejoignez L'Oreille Absolue.
 


Je ne suis pas inscrit et je veux juste acheter le n°15 (2,5 €)

taille du texte

A+ | A | A-

par RR

.(avril 2011)

Page 1 / 2


Partager
 
article publié dans le n° 15.
Voir cette édition.

Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO