Gens de passage


"Repartir des affinités"

Pendant que l'industrie du disque n'en finit plus de porter le deuil de ses profits perdus, de braves inconscients montent des petites structures de production dédiées au seul plaisir du partage et de l'expérience. Exemple avec le label CARTON, qui héberge des propositions rock ou jazz revêches et audacieuses comme on les aime. Tel le trio OK, dont il est aussi question ici.

Pour visualiser cet article, merci de vous connecter si vous êtes abonnés...

VOUS ETES ABONNES, CONNECTEZ-VOUS



Mot de passe oublié ?

VOUS N'ETES PAS ABONNES, INSCRIVEZ-VOUS

Choisissez votre formule (à partir de 2,5 €), créez votre compte et rejoignez L'Oreille Absolue.
 


Je ne suis pas inscrit et je veux juste acheter le n°13 (2,5 €)

taille du texte

A+ | A | A-

par RR

.(avril 2011)

Page 1 / 1


Partager
 
article publié dans le n° 13.
Voir cette édition.

Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO