Grand Entretien


"Toute ma vie je resterai un étudiant en musique"

Sous le pseudo de Third Eye Foundation ou sous son nom, l'Anglais MATT ELLIOTT construit depuis quinze ans une œuvre évolutive, qui l'a menée d'une electro chercheuse à un songwriting au lyrisme glaçant. Une œuvre au noir belle et turbulente, qui s'écoute comme une bande-son subjective de notre époque, mais qui traduit surtout l'appétit insatiable d'un homme qui n'en aura jamais fini d'apprendre.

Pour visualiser cet article, merci de vous connecter si vous êtes abonnés...

VOUS ETES ABONNES, CONNECTEZ-VOUS



Mot de passe oublié ?

VOUS N'ETES PAS ABONNES, INSCRIVEZ-VOUS

Choisissez votre formule (à partir de 2,5 €), créez votre compte et rejoignez L'Oreille Absolue.
 


Je ne suis pas inscrit et je veux juste acheter le n°9 (2,5 €)

taille du texte

A+ | A | A-

par RR

.(mars 2011)

Page 1 / 2


Partager
 
article publié dans le n° 9.
Voir cette édition.

Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO