Mes pairs, ces héros


"Un modèle de maladresse"

Recalé du panthéon du songwriting, l'Anglais JIMMY CAMPBELL (1944-2007), malgré la récente réédition de son œuvre solo, reste un chanteur étonnamment méconnu. L'un de ses plus fervents admirateurs, Peter von Poehl, lui rend hommage.

Pour visualiser cet article, merci de vous connecter si vous êtes abonnés...

VOUS ETES ABONNES, CONNECTEZ-VOUS



Mot de passe oublié ?

VOUS N'ETES PAS ABONNES, INSCRIVEZ-VOUS

Choisissez votre formule (à partir de 2,5 €), créez votre compte et rejoignez L'Oreille Absolue.
 


Je ne suis pas inscrit et je veux juste acheter le n°7 (2,5 €)

taille du texte

A+ | A | A-

par RR

.(janvier 2011)

Page 1 / 1


Partager
 
article publié dans le n° 7.
Voir cette édition.

Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO