Session Absolue


#08 - Arlt

C'était dans notre précédent numéro, rappelez-vous : sous les traits masqués d'El Barbarian, Général Alcazar détournait avec sa complice Blue Little Toe une chanson du duo parisien ARLT.

L'heure de la revanche a sonné : accompagné de quelques pieds nickelés, ARLT riposte aujourd'hui en dérobant dans le répertoire du Général la chanson Outsiders, transformée en mantra vaguement inquiet, en tremplin pour le vertige et en aire de jeu collectif. C'est la Session Absolue de la semaine, et c'est, osons le dire, un nouveau motif de fierté bien placée pour l'Oreille.

Pour ce deuxième volet du défi amoureux jeté entre Général Alcazar et ARLT (je te reprends, tu me reprends, embrassons-nous), rendez-vous avait été fixé dans les bureaux parisiens de L'Oreille Absolue. Eloïse Decazes et Sing Sing débarquaient à l'heure dite, guitare et ampli (finalement inutilisé) sous le bras, et avec un invité de prestige dans leur sillage : le guitariste portugais Norberto Lobo, incroyable danseur de cordes, virtuose du funambulisme poétique, dont nous vous dirons des nouvelles très bientôt (la semaine prochaine, ici même).

Dans le répertoire ouvert à perte d'ouïe du Général, Arlt avait fait son choix : ce serait donc Outsiders, ballade en chaloupe issue de l'album Les Singulières. Le temps (deux temps, trois mouvements) de se la mettre en bouche et dans les doigts, de ramener son flot verbal à la dimension d'une litanie à deux voix arltienne en diable, et le tour allait se jouer. Pendant que Norberto Lobo se portait volontaire à la basse, aux claps-claps et à quelques choeurs, Christophe Libouban, moitié des Beaux Bizarres dépêchée sur les lieux en sa qualité d'oreille experte et amie, entrait dans la danse en saisissant une guitare Godin 5th Avenue négligemment abandonnée là. Quelques canettes de bière tombées d'on ne sait où se dévouaient pour jouer les percus, un maraca s'amusait à imiter le grilllon dans le fond. Des anges pas très nets passaient pour assister à la scène. Le temps se suspendait à un fil dénudé. Il faisait bon.

"La journée s'annonçait belle/Il était inutile/De t'en inquiéter/De t'en inquiéter", annonçait la chanson. Elle ne s'était pas trompée.

Belle écoute.

 

 

"Outsiders" (Patrick Chénière)

Eloïse Decazes : chant, canettophone, chœurs.

Sing Sing : chant, guitare cinq cordes.

Norberto Lobo : basse, claps, chœurs.

Christophe Libouban : guitare.

Ramon Zarate : maraca, canettophone, chœurs.

 

Enregistré par Richard Robert le 20 mars dans les bureaux parisiens de L'Oreille Absolue.

Mixage : Citoyen Lambda & Richard Robert.