Session Absolue


#07 - Blue Little Toe v/s El Barbarian

Dans la perspective de leur concert parisien commun, organisé par Musiques Agglomérées et L'Oreille Absolue, les duos mixtes de choc ARLT et BLUE LITTLE TOE v/s EL BARBARIAN ont été invités à se chiper mutuellement une chanson. Un jeu dans le jeu de la Session Absolue, en somme, ô vertige infini.

Depuis leur repaire sétois, où il se murmure que le sulfureux Général Alcazar aurait installé ses quartiers, BLUE LITTLE TOE v/s EL BARBARIAN tirent les premiers, et avec quelle maestria pas ramenarde : jugez-en donc par leur reprise sur le pouce d'Après quoi nous avons ri, l'un des standards tout cabossés de Arlt.

Plutôt que de ratiociner sans fin sur leur incontestable expertise dans l'art de la reprise non orthodoxe (aisément vérifiable ici, ici, ici ou encore ), leur réjouissant bric-à-brac instrumental trahissant une haute fréquentation des vide-greniers et autres marchés aux voleurs, leur charme vocal sans chichis ou leur sens du swing bancal, laissons donc la parole à BLUE LITTLE TOE v/s EL BARBARIAN qui, par l'entremise mystérieusement masquée de ce dernier, nous ont adressé ce communiqué :

"Enregistrée à Sète par Blue Little Toe v/s El Barbarian, cette version de Après quoi nous avons ri a été réalisée en 8-pistes et en un temps maximal d'une petite heure (mixage compris)... Durant cette séance, cet après-midi-là, le ciel était assez bas. Les gabians dépités, depuis les restrictions drastiques de la pêche au thon dont ils se nourrissent des bas morceaux lors du retour au port des chalutiers, se font parfois le bec sur les pigeons ou les mouettes du quartier de façon hargneuse et sanglante. Il est assez courant à Sète de voir ainsi quelques-uns de ces oiseaux éventrés en place publique ou au détour d'un trottoir. Ils tombent du ciel d'une façon très peu mystérieuse et très rarement poétique... Néanmoins nous avons pensé, Blue Little Toe et moi-même, que cela méritait bien une petite oraison... En ce sens, cette reprise d'un des titres de Arlt venait à point nommé pour rendre un ultime hommage à ces oiseaux tombant du ciel de manière si peu glorieuse... même s'il est communément admis que les mouettes le sont... rieuses."

Belle écoute.

 

"Après quoi nous avons ri" (Sing Sing)

Enregistré à Sète le 6 mars 2011.

Blue Little Toe : chant.

El Barbarian : guitare, basse, xylophone, harmonium indien, rythmique à main levée, chant.

Photo : Citoyen Lambda.

taille du texte

A+ | A | A-

Page 1 / 1


Partager
 
article publié dans le n° 7.
Voir cette édition.

A LIRE EGALEMENT

Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO