Numéro 49 – 10 janvier 2016 – Spécial Bonus Tracks

Grand Entretien

.RR
.(septembre 2015)

Du dessin à la musique, de la musique à la littérature, de la littérature au dessin, et ainsi de suite, FABIO VISCOGLIOSI trace une œuvre dont la polymorphie recouvre un désir d'une profonde cohérence : celui de célébrer, saisir – et peut-être organiser, tant bien que mal – les objets et les sensations qui font la marche d'une vie, la mémoire qui la nourrit, le monde qui l'entoure. Quatre ans après un premier entretien fleuve, nous avons eu envie, à nouveau, de moudre avec lui le grain de cette matière vive et mouvante dont son passionnant travail est fait. La sortie en 2015 de son ouvrage Apologie du Slow, la richesse de sa récente production graphique, la perspective de son retour aux affaires musicales : tout nous y incitait…

Des retrouvailles assorties de l'écoute exclusive d'un nouveau titre en français de sa composition, Rossignol lac.

[→ cet article est le bonus track de “Ce qui me fascine, c'est le métier, l'établi”, entretien paru dans notre n°43.

Grand Entretien

.RR
.(septembre 2015)

“Sauter d'une barque à une autre” (2/2)

Seconde partie de notre entretien avec FABIO VISCOGLIOSI, où nous évoquons plus précisément son retour à ses activités de musicien et à son recours, nouveau, à l'expression en français. Où l'on traite notamment de candeur, d'intelligibilité, de la chanson comme objet poétique mystérieux, du désir d'échapper à l'abstraction comme au surlignage des intentions – et, in fine, de la beauté presque incidente, subreptice, de ce bon gros sac de boulons qu'est la langue de chez nous.

Spécial bonus tracks

Voici un numéro-in-progress entièrement composé d'articles qui prolongent, approfondissent et/ou font écho à des articles parus dans les 48 précédents numéros de L'Oreille.

A venir :
– un nouvel entretien avec Olivier Longre, à l'occasion de la sortie de son album Lettre à Jeanne [bonus track de “Créer des points sensibles”, n°43]
– le verbatim – inédit et intégral – de l'interview accordée en 2001 à Los Angeles par Leonard Cohen [bonus track de Ma journée chez Leonard Cohen, n°40]
– les entretiens inédits de Robert Smith et Lol Tolhurst à propos de l'album Pornography de The Cure [bonus track de “Pornography, bombe glacée”, n°9]
– la retranscription d'un entretien par fax avec Stina Nordenstam [bonus track de “La musique peut disparaître de ma vie sans crier gare”, n°46)
Et encore : Gianmaria Testa, Mark Eitzel, Silvain Vanot… Et Michel Delpech.

taille du texte

A+ | A | A-

N°49


Ont participé à ce numéro

Richard Robert.


Suivez L'Oreille...


LE CREUX DE L'OREILLE, EN ECOUTE DANS CE NUMERO